L'apprentissage automatique pour combattre la triche

En fin d'année dernière, PUBG Corp avait publié un article présentant, sans trop de détails, comment le studio
combattait la triche dans son Battle Royale. Dans un nouveau document, l'équipe explique se servir de l'apprentissage automatique pour renforcer sa lutte.Si BattlEye et Uncheater sont largement utilisés, l'équipe explore désormais d'autres voies, dont l'apprentissage automatique.
Cette méthode laisse le soin à un logiciel de compiler les données de jeu, puis d'enregistrer au fur et à mesure les comportements correspondant à de la triche. Avec cette analyse, les joueurs
susceptibles d'avoir enfreint les règles sont identifiés, puis le profil
est passé au crible par les équipes. Si la technologie n'est pas encore
tout à fait au point, la recherche dans le domaine progresse extrêmement vite, et se révèle déjà être un outil complémentaire précieux.

Chaque partie de PlayerUnknown's Battlegrounds voit jusqu'à 100 utilisateurs tentant de battre des (records) déjà
incroyables. Nous comprenons que même une personne qui joue de manière
injuste peut avoir un impact important sur le plaisir de beaucoup de
gens. Nous devons donc maintenir un niveau de sécurité beaucoup plus
élevé que les autres jeux.
Bien évidemment, toute la lutte anti-triche ne se base pas uniquement sur les logiciels, et de
nombreuses personnes travaillent au sein du studio sur cet aspect du
jeu.

0 Commentaires
Espace membre
Qui est en ligne ?

0

Visiteur

0

Membre

0

Admin